FORUM DES XTRAILs  Index du Forum FORUM DES XTRAILs
Forum d'information et d'actualité spécialisé XTRAIL 1 a 3 qui rassemble sur 1 seul site les infos/essais/retours utilisateurs des suv nissan xtrails I -II-III
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DES XTRAILs Index du Forum -> LE MONDE DE NISSAN -> LA MARQUE / NEWS / SCOOPS/ INFOS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gegedelyon
Fondateur / Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 3 079
Localisation: LYON-OUEST ou la plage dans le 66
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Quel xtrail: Non / AUDI A 5 cabriolet S LINE de fin 2015
Type / couleur: newarre
Motorisation: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP
Finition: S LINE / bi Xénon / chauffage de nuque / clim places arrières etc .....
Kilomètrage: VH de démo en concession AUDI 340 kms au départ
Acheter neuf: Cabriolet de démo garage AUDI
Concession: Concession AUDI / VW
Pneus hiver ? quelle marque ?: Expérience positive des 4 saisons NOKIAN WEATHERPROOF sur Q 5 QUATTRO
Autres vh: En projet une LADA NIVA pour l'hiver
Point(s): 963
Moyenne de points: 0,31
Coyote ou similaire: Coyote + waze sur samsung galaxi S 7 en 4 G sur SHOSH

MessagePosté le: Jeu 12 Mai 2016 - 14:11    Sujet du message: Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable. Répondre en citant




Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon


Rédigé par Olivier Duquesne le 12-05-2016






 
 

 
 
Nissan entre à 34 % dans l’actionnariat de Mitsubishi, bousculé au Japon par une triche à la consommation pour ses petites voitures. Une alliance a été conclue entre les deux constructeurs.


Nissan a racheté 34 % des parts de Mitsubishi Motors Corporation (MMC), pour un montant de 237 milliards de yens (près de 2 milliards d’euros).


Selon le communiqué de Mitsubishi, il s’agit d’une alliance en vue d’un partage de technologies, de plateformes et de sites de production. 
Carlos Ghosn, le PDG de Nissan, parle clairement de deal « win-win » et de l’arrivé de Mitsubishi comme nouveau membre de l’alliance Renault-Nissan. 


Cet accord sera définitivement signé fin mai. Il devrait ensuite être scellé par les autres actionnaires. Nissan et Mitsubishi se montrent optimistes et sont persuadés que les autres actionnaires principaux (Mitsubishi Heavy Industries, Mitsubishi Corporation, Bank of Tokyo – Mitsubishi UFJ) soutiendront la transaction et garderont leur participation dans Mitsubishi Motors.


Au bon moment


Même si de tels accords ne se négocient pas en quelque semaines, Nissan arrive au bon moment pour acheter 506,6 millions d’actions MMC. 
L’affaire des chiffres de consommation falsifiés des mini voitures Mitsubishi au Japon, qui a aussi touché des voitures Nissan fruits d’une collaboration depuis 5 ans avec Mitsubishi, avait fortement impacté le cours des actions de MMC.
Par ailleurs, cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable. 
Tout en permettant à Mitsubishi de retrouver des couleurs.
 En tout cas, l’annonce de l’alliance a déjà un impact positif à la bourse de Tokyo, l’action MMC passant de 495 ¥ à la fermeture de la veille à 575 ¥ à l’ouverture.


Impact dans les showrooms


Cette transaction rassure en tout cas l’importateur belge Beherman. 
Compte tenu de la façon dont l’accord a été conclu, il y voit une assurance de pérennité pour la marque Mitsubishi et donc de sa distribution chez nous. 
Selon son porte-parole v
« c’est une participation positive de Nissan » qui devrait être profitable à Mitsubishi et à toutes les marques de l’Alliance. 
Aucune panique donc pour l’importateur qui n’imagine en tout cas pas voir arriver des Mitsubishi dans les showrooms Nissan. Comme avec Renault, chaque marque devrait garder son réseau distinctif. 


Comme l’a confirmé Carlos Ghosn qui a promis de « respecter la marque et son histoire ».




- See more at: http://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/industrie-et-economie/nissan-mit…
_________________
SYMPATHIE-CONFIANCE-ENERGIE-VOLONTE 


En prévision achat d'une LADA NIVA d'occasion récente fin 2017 !
Montage photos de mes vhs de 2000 a 2017
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d102841615kP473089095o2l1/présentation-23-mars-


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Mai 2016 - 14:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gegedelyon
Fondateur / Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 3 079
Localisation: LYON-OUEST ou la plage dans le 66
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Quel xtrail: Non / AUDI A 5 cabriolet S LINE de fin 2015
Type / couleur: newarre
Motorisation: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP
Finition: S LINE / bi Xénon / chauffage de nuque / clim places arrières etc .....
Kilomètrage: VH de démo en concession AUDI 340 kms au départ
Acheter neuf: Cabriolet de démo garage AUDI
Concession: Concession AUDI / VW
Pneus hiver ? quelle marque ?: Expérience positive des 4 saisons NOKIAN WEATHERPROOF sur Q 5 QUATTRO
Autres vh: En projet une LADA NIVA pour l'hiver
Point(s): 963
Moyenne de points: 0,31
Coyote ou similaire: Coyote + waze sur samsung galaxi S 7 en 4 G sur SHOSH

MessagePosté le: Ven 13 Mai 2016 - 10:55    Sujet du message: Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable. Répondre en citant


Constructeurs - 13/05/2016



L'Alliance Renault-Nissan proche du Top 3 mondial avec l'entrée de Mitsubishi dans son giron
 
 


Nissan a annoncé hier qu'il allait prendre le contrôle de son homologue Mitsubishi Motors en faisant l'acquisition de 34% de son capital. 


Une opération qui va permettre à l'Alliance Renault-Nissan de se rapprocher de son objectif d'entrer dans le Top 3 des constructeurs mondiaux. 
 
Nissan va prendre le contrôle de son homologue japonais Mitsubishi. Selon l'accord validé par les deux groupes, Nissan deviendra en effet le premier actionnaire de Mitsubishi en injectant 237 milliards de yens (environ 1,9 milliard d'euros) dans le cadre d'une augmentation de capital qui lui permettront d'obtenir 34% des actions. Nissan pourra nommer quatre représentants au conseil d'administration de Mitsubishi et proposera un candidat au poste de président du Conseil, précise un communiqué. 
 
Code:
"[i]Nissan et Mitsubishi sont convenus de coopérer dans des domaines tels que les achats, le partage de plateformes de véhicules et de technologies et l'utilisation conjointe d'usines[/i] " 



Cette opération intervient quelques semaines après la révélation par Mitsubishi d'une fraude sur la consommation de ses véhicules qui a conduit à une fonte de 40% de sa valeur en Bourse. 
C'est donc à prix "bradé " que Nissan permet à l'Alliance Renault-Nissan de se rapprocher de son objectif d'entrer dans le Top 3 des constructeurs mondiaux.
En effet, si les trois constructeurs devraient rester séparés, Mitsubishi entrera bien dans l'Alliance, Nissan étant filiale (à 43%) et actionnaire (à 15%) de Renault. 
Aujourd'hui, l'Alliance est le 4ème constructeur mondial avec 8,52 millions de véhicules vendus en 2015 (dont 300 000 Lada). 
Mais avec le million de véhicules vendu par Mitsubishi, l'Alliance pourrait prendre la troisième place du podium à GM qui a vendu l'an dernier 9,8 millions de véhicules quand le groupe Volkswagen en a vendu 9,9 millions et Toyota, 10,1 millions.


La transaction est encore soumise à la signature d'un accord définitif attendu d'ici la fin du mois de mai. 


L'opération devrait être finalisée d'ici la fin de l'année après l'approbation des autorités de concurrence et la signature du pacte d'actionnaires.  
 


_________________
SYMPATHIE-CONFIANCE-ENERGIE-VOLONTE 


En prévision achat d'une LADA NIVA d'occasion récente fin 2017 !
Montage photos de mes vhs de 2000 a 2017
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d102841615kP473089095o2l1/présentation-23-mars-


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
xtrailabu


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2015
Messages: 23
Localisation: AbuDhabi
Masculin
Quel xtrail: 3
Type / couleur: rouge
Motorisation: 2.5l essence
Finition: SL 4wd
Autres vh: xtrail3 2.5l S 4Wd blanc
Point(s): 24
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Ven 13 Mai 2016 - 20:23    Sujet du message: Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable. Répondre en citant


On a beau dire, Renault grâce à Carlos et avant Louis, a su faire ce qu'il fallait depuis 20 ans, n'en déplaise aux éternels anti auto françaises.
Avec ça , en Europe, Il n'y a plus que PSA qui reste petit et sans alliance... des années de mauvaise gestion en sont cause. Et je n'ai pas l'impression que ça change. J'ai peur que nos 2 marques centenaires finissent comme volvo, rover, voire lancia ou saab: rachetées par des chinois ou indiens et pillées de leurs technologies. (quand je pense que les actionnaires de Volvo avaient rejeté l'offre de Renault car français,j'espère que maintenant les suédois sont fiers de voir leur seul fleuron automobile pillé par les chinois...vive l'Europe).


@ plus


Revenir en haut
gegedelyon
Fondateur / Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 3 079
Localisation: LYON-OUEST ou la plage dans le 66
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Quel xtrail: Non / AUDI A 5 cabriolet S LINE de fin 2015
Type / couleur: newarre
Motorisation: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP
Finition: S LINE / bi Xénon / chauffage de nuque / clim places arrières etc .....
Kilomètrage: VH de démo en concession AUDI 340 kms au départ
Acheter neuf: Cabriolet de démo garage AUDI
Concession: Concession AUDI / VW
Pneus hiver ? quelle marque ?: Expérience positive des 4 saisons NOKIAN WEATHERPROOF sur Q 5 QUATTRO
Autres vh: En projet une LADA NIVA pour l'hiver
Point(s): 963
Moyenne de points: 0,31
Coyote ou similaire: Coyote + waze sur samsung galaxi S 7 en 4 G sur SHOSH

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2016 - 18:14    Sujet du message: Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable. Répondre en citant




Si l'affaire Mitsubishi s'aggravait, Nissan renoncerait à s'allier
 [*] Par Jean Pierre Genet [*] Publié le 13/05/2016 à 11:07. Mis à jour le 13/05/2016 à 15:21[*]




Carlos Ghosn (Nissan) et Osamu Dab (Mitsubishi). "Nous envisagions de renforcer notre collaboration depuis un certain temps, et sur ce, la crise est survenue, accélérant les choses"..


« Si l'affaire Mitsubishi devait imploser, nous ne signerions pas »a déclaré Carlos Ghosn, patron de Nissan.
Carlos Ghosn ne veut prendre que des risques calculés. 
Le PDG de Nissan s'est ainsi montré prudent au lendemain de l'annonce d'une entrée au capital de Mitsubishi Motors. 
Selon lui, le projet de prendre 34% du capital de Mitsubishi, pourrait être remis en cause si le scandale qui affecte le constructeur, devait prendre de l'ampleur. 

Citation:
"Nous avons à ce stade un accord de principe, la transaction ne sera bouclée qu'après les vérifications nécessaires", a déclaré Carlos Ghosn.Quand nous conclurons l'opération, nous saurons exactement à quoi nous en tenir. Il est clair que s'il devait se produire une implosion, nous ne signerions pas".




Les coûts de l'affaire risquent de s'envoler
Le risque serait que le scandale, pour l’instant limité au Japon, prenne une ampleur mondiale.

Le scandale, qui porte sur des falsifications de tests et données pour embellir les performances énergétiques de véhicules, est pour l'heure limité à l'archipel, mais des dizaines de modèles pourraient être concernés, selon la presse.
L'enquête est en cours, avec de nouvelles perquisitions le 13 mai du ministère nippon des Transports au siège de MMC à Tokyo. 

Dédommagement des clients floués, éventuelles amendes des autorités... les coûts risquent de grimper, et la réputation du groupe, déjà entachée par une précédente affaire de dissimulation de défauts dans les années 2000, est durablement ternie. 

Défi : rétablir la réputation de Mitsubishi


Mitsubishi Motors avait, le 20 avril, fait part de manipulations de données sur quatre modèles pour embellir leurs performances énergétiques. 
Il a ensuite reconnu avoir utilisé des tests non homologués au Japon depuis 25 ans, les "doutes" portant sur plusieurs gammes. 

Citation:
"Oui, c'est un problème grave, la confiance est rompue", a reconnu Carlos Ghosn. "Le plus grand défi maintenant est de les aider à rétablir leur réputation". 



Un rapprochement avec Mitsubishi était prévu avant la crise


Le PDG avait estimé jeudi la transaction 


"potentiellement gagnante-gagnante pour les deux compagnies". 
"Nous envisagions de renforcer notre collaboration depuis un certain temps, et sur ce, la crise est survenue, accélérant les choses" avait-il dit. 

Citation:
"Dès que nous nous sommes mis d'accord, nous avons voulu agir vite pour éviter les rumeurs, les manipulations, les fuites", a-t-il expliqué ce 13 mai.


Renault-Nissan sur le podium plus vite que prévu
Nissan a ainsi décidé de voler au secours de Mitsubishi Motors, dont la survie est menacée par une affaire de fraude. 
Selon un projet présenté le 12 mai, il va acquérir dans les prochains mois 34% de son partenaire nippon, via une augmentation de capital d'un montant total de 237,36 milliards de yens (1,9 milliard d'euros). 

En se rapprochant de MMC, l'alliance Renault-Nissan, qui compte aussi le russe Avtovaz, verra ses ventes annuelles dépasser les 9,5 millions, non loin du trio de tête mondial composé du japonais Toyota, de l'allemand Volkswagen et de l'américain General Motors (GM). 
_________________
SYMPATHIE-CONFIANCE-ENERGIE-VOLONTE 


En prévision achat d'une LADA NIVA d'occasion récente fin 2017 !
Montage photos de mes vhs de 2000 a 2017
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d102841615kP473089095o2l1/présentation-23-mars-


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 3 079
Localisation: LYON-OUEST ou la plage dans le 66
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Quel xtrail: Non / AUDI A 5 cabriolet S LINE de fin 2015
Type / couleur: newarre
Motorisation: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP
Finition: S LINE / bi Xénon / chauffage de nuque / clim places arrières etc .....
Kilomètrage: VH de démo en concession AUDI 340 kms au départ
Acheter neuf: Cabriolet de démo garage AUDI
Concession: Concession AUDI / VW
Pneus hiver ? quelle marque ?: Expérience positive des 4 saisons NOKIAN WEATHERPROOF sur Q 5 QUATTRO
Autres vh: En projet une LADA NIVA pour l'hiver
Point(s): 963
Moyenne de points: 0,31
Coyote ou similaire: Coyote + waze sur samsung galaxi S 7 en 4 G sur SHOSH

MessagePosté le: Dim 26 Juin 2016 - 13:19    Sujet du message: Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable. Répondre en citant


Nissan reviews Mitsubishi fuel economy claims outside of Japan


Nissan CEO Carlos Ghosn defended his decision to deepen ties with Mitsubishi. "You will see a stronger Nissan."

Hans Greimel 
Automotive News Europe
June 23, 2016 06:01 CET

YOKOHAMA, Japan -- Nissan Motor Co. is looking into whether Mitsubishi Motors Corp. may have faked fuel economy figures outside of Japan as part of Nissan’s due diligence review of the company before finalizing its plan to buy a 34 percent stake for 237 billion yen ($2.28 billion).
CFO Joe Peter said Nissan hasn’t found any skeletons yet in Mitsubishi’s closet. But the review will probably continue through September, he added.
Speaking on sidelines of Nissan’s annual shareholders’ meeting on Wednesday, Peter declined to comment on what kind of lurking problem might constitute a deal breaker egregious enough for Nissan to walk away. The proposed purchase would make Nissan the biggest shareholder in troubled Mitsubishi and give Nissan veto power on the smaller company’s board.
One item Nissan will be looking at, however, is whether Mitsubishi may have misreported fuel economy figures in markets outside Japan, such as the U.S. or Europe, Peter said.
“That would be an issue that could cause considerable concern,” he said.
Mitsubishi loss
Mitsubishi admitted in April to cheating on fuel-economy ratings for four minicars sold in Japan, two of which were rebadged and sold under the Nissan brand.
Last month, it added nine more models to the list. And on June 17, the scandal widened, with Mitsubishi conceding it faked fuel economy figures on yet more vehicles, bringing the total number of affected nameplates to 20. The same day, it also announced it would take a special charge to compensate buyers for the manipulating the fuel-efficiency ratings.
Also Wednesday, Mitsubishi announced it would book new charges to compensate Nissan and suppliers for the impact of having to suspend production and sales of the affected minivehicles. Mitsubishi said it would pay 100 billion yen ($960.8 million) to Nissan and suppliers, on top of the 50 billion yen ($480.4 million) announced for customers June 17.
The mishandling has hammered Mitsubishi’s sales, profits and reputation in Japan. Mitsubishi said the new expenses will push it to a net loss in the current fiscal year. The scandal also drove down the share price, opening the door for Nissan to buy a big stake on the cheap.
So far, Mitsubishi has said the fuel economy problem is limited only to cars sold in Japan.
That has prevented the crisis from going global and hurting business in key overseas markets, such as Southeast Asia, which is an important profit center for Mitsubishi.
‘Stronger Nissan’
Peter said Nissan hopes the crisis remains contained in Japan. Nissan still sees big potential payoffs for both companies in forming a tighter alliance, he added.
Nissan aims to generate annual synergies, or cost savings, approaching $400 million by sharing work with Mitsubishi, Peter said. Both sides aim to seal the tie up by year’s end.
In announcing the proposed alliance in May, Nissan CEO Carlos Ghosn said it would cover purchasing, common platforms, joint manufacturing and technology development. Nissan would also contribute corporate governance and management expertise to help Mitsubishi restore public trust in its brand, he said. Nissan has already sent several executives to assist.
At the shareholders’ meeting, Ghosn defended his decision to deepen ties with Mitsubishi, when one shareholder asked whether it wouldn’t taint Nissan’s own reputation to have its fate more closely entwined with the troubled carmaker. Nissan has a long history of working with Mitsubishi on other projects and the two companies trust each other, he said.
“They know there is something wrong. They are trying to do everything to correct it,” Ghosn said of Mitsubishi. “If we can support them to solve their problems, we will.”
But it should have payoffs for both companies, he added.
“If we complete this deal after the due diligence,” he said, “you will see a stronger Nissan, a more profitable Nissan out of this strong relationship with Mitsubishi.”
You can reach Hans Greimel at hgreimel@crain.com. -- Follow Hans on



Traduction GOOGLE

Automotive Europe Nouvelles Congrès

Fusions et acquisitions
Nissan examine l'économie de carburant Mitsubishi affirme en dehors du Japon

PDG de Nissan Carlos Ghosn a défendu sa décision d'approfondir les liens avec Mitsubishi.
"Vous verrez une Nissan plus forte."

Hans Greimel
Automotive Europe Nouvelles
23 juin 2016 06:01 CET

YOKOHAMA, Japon -

Nissan Motor Co. est à la recherche pour savoir si Mitsubishi Motors Corp. peut avoir truqué les chiffres de l'économie de carburant à l'extérieur du Japon dans le cadre de l'examen de diligence raisonnable de Nissan de la société avant de finaliser son plan pour acheter une participation de 34 pour cent pour 237 milliards de yens (2,28 milliards $).

CFO Joe Peter dit Nissan n'a pas encore trouvé de squelettes dans le placard de Mitsubishi.
Mais l'examen va probablement continuer à Septembre, at-il ajouté.

Prenant la parole en marge de la réunion annuelle des actionnaires de Nissan mercredi, Peter a refusé de commenter ce genre de problème qui se cache pourrait constituer un facteur de rupture flagrante assez pour Nissan à pied.
L'achat proposé ferait Nissan le plus grand actionnaire de difficulté Mitsubishi et Nissan donner un pouvoir de veto au conseil d'administration de la plus petite entreprise.
Un élément Nissan se penchera sur, cependant, est de savoir si Mitsubishi peut avoir erronément chiffres de l'économie de carburant sur les marchés en dehors du Japon, comme les États-Unis ou en Europe

"Ce serait une question qui pourrait susciter des inquiétudes considérables" at-il dit.

Perte Mitsubishi

Mitsubishi a admis en Avril à la tricherie des notes d'économie de carburant pour quatre minicars vendus au Japon, dont deux ont été rebadged et vendus sous la marque Nissan.
Le mois dernier, il a ajouté neuf autres modèles à la liste.

Et le 17 Juin, le scandale élargi, avec Mitsubishi concéder truqué les chiffres de l'économie de carburant encore plus de véhicules, ce qui porte le même jour, le nombre total de plaques affectées à 20.
Il a également annoncé qu'il prendrait une charge spéciale pour compenser les acheteurs pour la manipuler les cotes de consommation
Mercredi également, Mitsubishi a annoncé qu'il allait réserver de nouvelles charges pour compenser Nissan et les fournisseurs de l'impact d'avoir à suspendre la production et la vente des mini-véhicules touchés.
Mitsubishi a dit qu'il paierait 100 milliards de yens (960,8 millions de dollars) pour Nissan et fournisseurs, au-dessus des 50 milliards de yens (480,4 millions $) a annoncé pour les clients 17 Juin.

La mauvaise gestion a martelé Mitsubishi de ventes, les bénéfices et la réputation au Japon. Mitsubishi a déclaré que les nouvelles dépenses vont pousser à une perte nette de l'exercice en cours.
Le scandale a également entraîné une baisse du cours des actions, ouvrant la porte à Nissan pour acheter un grand enjeu pour pas cher.

Jusqu'à présent, Mitsubishi a déclaré que le problème de l'économie de carburant est limitée aux seules voitures vendues au Japon.
Cela a empêché la crise d'aller mondiale et de blesser des affaires dans les marchés étrangers clés, comme l'Asie du Sud-Est, qui est un centre de profit important pour Mitsubishi.

'Stronger Nissan'

Pierre dit Nissan espère que la crise reste contenue au Japon. Nissan voit encore de grands gains potentiels pour les deux sociétés dans la formation d'une alliance plus étroite, at-il ajouté.
Nissan vise à générer des synergies annuelles ou des économies de coûts, se rapprochant de 400 millions $ en partageant le travail avec Mitsubishi, dit Peter.
Les deux parties visent à sceller la cravate jusqu'à la fin de l'année.
En annonçant l'alliance proposée en mai dernier, le PDG de Nissan Carlos Ghosn a déclaré qu'il couvrirait l'achat, les plates-formes communes, la fabrication conjointe et le développement technologique.
Nissan contribuerait également la gouvernance et de la gestion d'entreprise expertise pour aider Mitsubishi à rétablir la confiance du public dans sa marque, at-il dit.
Nissan a déjà envoyé plusieurs cadres pour aider.
Lors de la réunion des actionnaires, Ghosn a défendu sa décision d'approfondir les liens avec Mitsubishi, quand un actionnaire a demandé si ce ne serait pas entacher propre réputation de Nissan d'avoir son sort plus étroitement liée avec le constructeur en difficulté.
Nissan a une longue histoire de collaboration avec Mitsubishi sur d'autres projets et les deux sociétés se font mutuellement confiance, dit-il.

"Ils savent qu'il y a quelque chose de mal. Ils essaient de tout faire pour la corriger ", a déclaré Carlos Ghosn de Mitsubishi.
«Si nous pouvons les aider à résoudre leurs problèmes, nous le ferons."

Mais il devrait avoir des retombées pour les deux entreprises, at-il ajouté.

"Si nous achevons cet accord après la diligence raisonnable"
il a dit, "vous verrez une Nissan plus forte, un Nissan plus rentable de cette forte relation avec Mitsubishi."

Vous pouvez rejoindre Hans Greimel à hgreimel@crain.com. - Suivre Hans sur Twitter
_________________
SYMPATHIE-CONFIANCE-ENERGIE-VOLONTE 


En prévision achat d'une LADA NIVA d'occasion récente fin 2017 !
Montage photos de mes vhs de 2000 a 2017
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d102841615kP473089095o2l1/présentation-23-mars-


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 3 079
Localisation: LYON-OUEST ou la plage dans le 66
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Quel xtrail: Non / AUDI A 5 cabriolet S LINE de fin 2015
Type / couleur: newarre
Motorisation: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP
Finition: S LINE / bi Xénon / chauffage de nuque / clim places arrières etc .....
Kilomètrage: VH de démo en concession AUDI 340 kms au départ
Acheter neuf: Cabriolet de démo garage AUDI
Concession: Concession AUDI / VW
Pneus hiver ? quelle marque ?: Expérience positive des 4 saisons NOKIAN WEATHERPROOF sur Q 5 QUATTRO
Autres vh: En projet une LADA NIVA pour l'hiver
Point(s): 963
Moyenne de points: 0,31
Coyote ou similaire: Coyote + waze sur samsung galaxi S 7 en 4 G sur SHOSH

MessagePosté le: Lun 10 Oct 2016 - 12:32    Sujet du message: Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable. Répondre en citant


L’acquisition des 34 % de Mitsubishi par Nissan approuvée par l’UE
PUBLIÉ PAR YOANN BESNARD LE 10 OCTOBRE 2016 DANS MITSUBISHINISSAN | 109 LECTURES | 1 RÉPONSE

La semaine dernière, la commission européenne a autorisé l’acquisition de Mitsubishi par Nissan. 
Le rachat des 34 % de Mitsubishi par Nissan est donc finalisé puisque l’accord de la commission européenne était le dernier obstacle. 
Les deux parties signeront l’accord de rachat d’ici deux semaines.
En mai dernier, Nissan avait annoncé vouloir prendre acquérir 34 % du capital de son compatriote en grandes difficultés après la révélation des tests falsifiés. La transaction représentait alors 2,2 milliards de dollars
La commission européenne a estimé que les recoupements d’activités entre Mitsubishi et Nissan sont modestes et que la concurrence reste importante.
Les 34 % rachetés incluent un bloc de contrôle qui devrait permettre à Nissan de nettoyer les écuries de Mitsubishi, tâche à laquelle les dirigeants de ce dernier ont toujours échoué. Mitsubishi a été autorisé de remettre à la vente huit des douze modèles dont la commercialisation a été suspendue à la suite des scandales des tests falsifiés.
Nissan et Mitsubishi devraient intensifier leur collaboration. 
En octobre 2015, les deux constructeurs avaient signé un accord pour poursuivre le développement de la prochaine génération des « Kei Cars » au sein de leur coentreprise NMKV. 
L’accord prévoyait également la conception d’un nouveau modèle électrique. 
Par ailleurs, Carlos Ghosn a évoqué un partage de plateforme entre les pick-up des deux marques.
 
Source : Bloomberg


Source photo : Japan Tim
 


 

_________________
SYMPATHIE-CONFIANCE-ENERGIE-VOLONTE 


En prévision achat d'une LADA NIVA d'occasion récente fin 2017 !
Montage photos de mes vhs de 2000 a 2017
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d102841615kP473089095o2l1/présentation-23-mars-


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:45    Sujet du message: Industrie et économie / Nissan et Mitsubishi signent une alliance au Japon / cela donne à Nissan (et Renault) un accès direct à une technologie parfaitement maîtrisée par Mitsubishi : l’hybride essence rechargeable.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DES XTRAILs Index du Forum -> LE MONDE DE NISSAN -> LA MARQUE / NEWS / SCOOPS/ INFOS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com