FORUM DES XTRAILs  Index du Forum FORUM DES XTRAILs
Forum d'information et d'actualité spécialisé XTRAIL 1 a 3 qui rassemble sur 1 seul site les infos/essais/retours utilisateurs des suv nissan xtrails I -II-III
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Essai nouveau Nissan X-Trail : moins SUV, plus crossover PUBLIÉ PAR THIBAUT EMME LE 27 MAI 2014

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DES XTRAILs Index du Forum -> Le XTRAIL 3 / Les infos / Les essais etc.......... -> Les infos libre de droit! -> Essais et infos libres de droit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gegedelyon
Fondateur / Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 3 089
Localisation: LYON-OUEST ou la plage dans le 66
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Quel xtrail: Non / AUDI A 5 cabriolet S LINE de fin 2015
Type / couleur: newarre
Motorisation: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP
Finition: S LINE / bi Xénon / chauffage de nuque / clim places arrières etc .....
Kilomètrage: VH de démo en concession AUDI 340 kms au départ
Acheter neuf: Cabriolet de démo garage AUDI
Concession: Concession AUDI / VW
Pneus hiver ? quelle marque ?: Expérience positive des 4 saisons NOKIAN WEATHERPROOF sur Q 5 QUATTRO
Autres vh: En projet une LADA NIVA pour l'hiver
Point(s): 973
Moyenne de points: 0,31
Coyote ou similaire: Coyote + waze sur samsung galaxi S 7 en 4 G sur SHOSH

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014 - 11:36    Sujet du message: Essai nouveau Nissan X-Trail : moins SUV, plus crossover PUBLIÉ PAR THIBAUT EMME LE 27 MAI 2014 Répondre en citant

http://www.leblogauto.com/2014/05/essai-nouveau-nissan-x-trail-moins-suv-plus-crossover.html





Essai nouveau Nissan X-Trail : moins SUV, plus crossover


PUBLIÉ PAR THIBAUT EMME LE 27 MAI 2014 DANS 4X4CROSSOVERSNISSANNISSAN | 361 LECTURES | 2 RÉPONSES

Le Nissan X-Trail adopte un nouveau design qui le fait basculer du monde des SUV dans celui des crossovers. Découvert à l’occasion du salon de Francfort dernier, il est maintenant temps d’essayer ce dernier né de la gamme du constructeur nippon.

Un crossover pleinement dans le style Nissan actuel
Depuis quelques modèles, Nissan a profondément revu et modernisé son style. Surfant sur la vague des crossovers qu’il a largement contribué à lancer avec le Qashqai, le constructeur de Yokohama a décidé de revoir de fond en comble son X-Trail qui était jusqu’alors un SUV plutôt rugueux avec les codes stylistiques du genre. Exit le style armoire normande de la génération précédente, le nouveau X-Trail adopte les traits que nous avons pu découvrir par exemple avec le nouveau Qashqai.
A l’avant, les feux très étirés participent pleinement à l’allègement de la silhouette. Ils intègrent une signature lumineuse spécifique à LED dont l’intensité varie en fonction de la luminosité. Cette signature reprend le boomerang cher à Nissan dans ses dernières productions. Les feux encadrent la grande calandre souriante. 


Cette dernière met bien en avant le logo Nissan ainsi que le « V Shape » chromé qui prend ici de l’épaisseur par rapport à celui du Qashqai ou du Juke.


Les lignes de force qui courent sur le capot et se terminent sur le « boomerang chromé » de la calandre (le fameux « V Shape », banane ou moustache selon les avis) trouvent leur pendant dans le bouclier. 


Ces traits soulignent les feux anti-brouillard ainsi que la grille d’aération basse couleur noir. Plutôt imposante, la face avant du nouveau X-Trail évite le côté massif et vertical des SUV. 


La parenté entre le X-Trail et le Qashqai est évidente même si, une fois les deux véhicules mis côte à côte, les différences sautent aux yeux.





L’arrière en revanche reste particulièrement massif, conservant le côté baraqué de la version précédente. Toutefois il n’est pas carré et évite également là aussi l’écueil de la trop grande verticalité du hayon. 


Les feux sont les points de fixation du style, ils comportent évidemment la forme en boomerang. Au-dessus d’eux, une partie noire permet d’affiner le montant D et ainsi le profil. 


Le bouclier pour sa part est relativement simple et est divisé en deux parties horizontalement, avec une partie basse non peinte, pour éviter une apparence trop lourde.
La ligne de caisse soulignée de chrome et remontant sur l’arrière dynamise le profil du nouveau X-Trail, tout comme la ligne de pavillon légèrement descendante ainsi que les bas de caisse noirs. 


Mais le profil est aussi fortement marqué par les grandes arches de roues avec les élargisseurs noirs. Malgré les immenses roues de 19 pouces de notre modèle d’essai, ils semblent pouvoir en contenir encore bien plus et montrent un important débattement. 


La garde au sol a été conservée par rapport à la génération précédente et ce sont 21 cm qui séparent les soubassements du X-Trail de la route et des chemins sur lesquels il pourrait s’aventurer.


Visuellement, cela crée un mix équilibré entre fluidité et robustesse. 


Le travail sur le design a payé et ce nouveau X-Trail réussit à faire oublier ce qui était l’un reproche fait aux précédentes générations, le côté massif et angulaire peu subtil. 


Ne nous mentons pas, il reste tout de même imposant mais cela peut plaire à certains qui seront attirés par ce côté solide, très rassurant.





Vie à bord : une finition en hausse


A l’intérieur, là aussi on est en terrain connu. La planche de bord du nouveau X-Trail reprend les « ailes d’oiseaux » du Qashqai au niveau des inserts façon carbone. 


La partie centrale, laquée noire comprend tous les boutons ainsi que l’écran tactile de 7 pouces. 


Elle est surmontée par les aérateurs centraux entourés d’un jonc couleur métal. 


Le volant est du pur Nissan, bref, les habitués ne seront pas dépaysés.
Le nouveau Nissan X-Trail fait la part belle aux éléments typés premium : plastiques « moussés » sur le haut de la console centrale, parties noir laqué, inserts métal ou carbone et les assemblages sont de bonne facture. 


Ce X-Trail n’a pas à rougir sur ces points face aux concurrentes premium. En revanche au niveau de l’accoudoir, les plastiques sont durs et sonores et surtout cette partie bouge beaucoup. 


Ce n’est pas rédhibitoire mais cela assombrit un peu le tableau.


Les fauteuils sont, comme sur le Qashqai, étudiés en collaboration avec la NASA pour réduire les points de compression grâce à leur forme et les mousses utilisées. 


Maintenant fermement, ils sont confortable sur les longs trajets. 


Chauffants dans ce niveau de finition et réglables électriquement, ils participent à l’impression de montée en gamme qui émane de l’intérieur comme c’est le cas également avec le Qashqai.

 


 
A l’arrière, les passagers auront un espace aux jambes important grâce à un empattement plus long de 7,6 cm ainsi que par des dossiers avants creusés. Installés un peu plus haut que les places avant, les sièges permettent de mieux voir la route. 

Toutefois, cette disposition gênera les grands gabarits qui auront assez vite la tête dans le plafond (ou comme ici, dans l’immense toit ouvrant panoramique).


Côté pratique, la banquette est coulissante et les dossiers peuvent prendre plusieurs inclinaisons. 


Neuf combinaisons de réglage sont disponibles et permettent soit de privilégier les passagers, soit le coffre. Autre point remarquable, la banquette est rabattable en trois parties 40/20/40. 


Toutefois, en virage, les passagers pourront aussi peut-être se plaindre du manque de maintien latéral, du fait de la banquette peu creusée.


Le Nouveau X-Trail est disponible avec une 3ème rangée de siège en option ce qui permet d’accueillir jusqu’à 7 passager (il remplace en cela le Qashqai+2). 


Ces sièges totalement escamotables dans le plancher permettent de dégager un plancher plat. 


Notre véhicule d’essai en était dépourvu ce qui ne nous permet pas de juger de l’accueil réservé à ces occupants, mais à la vue de la hauteur disponible, et à l’emplacement « sur l’essieu arrière » ces places seront dévolues à des enfants ou des petits gabarits, pour des trajets de dépannage, sans bagage ou presque (sauf remorque ou coffre de toit).



Le coffre quant à lui permet d’emmener suffisamment de bagages. D’un volume important de 550 litres sans la 3ème rangée (mais seulement 165 en 7 places), il est relativement cubique et il ne faudra donc pas trop jouer au jeu du taquin pour placer les valises. Il accueille également l’astucieux système de séparation par planches que l’on retrouve sur le Qashqai ou le nouveau Juke. 
Avec ses multiples combinaisons, il permet de créer des espaces pour cacher certains objets à la vue des indélicats, ou de séparer des objets sales ou humides des autres objets transportés. Banquette rabattable, plancher plat et un siège avant qui peut lui aussi se mettre à plat, c’est au total une longueur de 2,60 m dont on dispose si d’aventure le besoin de transporter un tel objet se présentait. Appréciable.
Esthétiquement, le nouveau X-Trail réussit à faire oublier son imposant volume ainsi que sa longueur tout en s’intégrant totalement dans la nouvelle gamme Nissan. 
Certains reprocheront sans doute au X-Trail de laisser tomber le côté SUV « pur et dur » mais cette nouvelle esthétique de crossover devrait toucher sa cible.


 

Essai nouveau Nissan X-Trail : « On the road again »
PUBLIÉ PAR THIBAUT EMME LE 27 MAI 2014 DANS 4X4CROSSOVERSNISSANNISSAN | 349 LECTURES | 5 RÉPONSES

Si côté style le nouveau X-Trail vit sa petite révolution « crossoverisante », coté technologie, c’est également le cas. Assistance au parking, freinage automatique d’urgence (AEB), Nissan Safety Shield, ainsi que d’autres équipements font partie de la panoplie. Est-ce suffisant pour faire de ce nouveau véhicule large d’épaules une arme pour Nissan face à la concurrence ?

Plutôt à l’aise en ville
En ville, le gabarit imposant du nouveau Nissan X-Trail pourra en gêner plus d’un. Malgré tout, la position haute et la belle surface vitrée à l’avant (même avec des montants assez épais) permettent de bien voir où l’on va. La direction bien assistée, les radars avants et arrières et surtout le système AVM-Vision 360 (qui permet de voir à 360° autour du véhicule par le truchement de 4 caméras) autorisent des manoeuvres serrées sans souci. D’autant plus que le X-trail intègre l’aide au stationnement qui vérifie l’espace disponible pour se garer et gère ensuite le volant, laissant seulement les gaz et les freins à gérer au conducteur.
Le poids du véhicule ne gêne pas lors des démarrages et au final on évolue plutôt facilement en ville avec ce nouveau X-Trail. Bien sûr, dès que l’on aborde des rues étroites ou des virages en épingle on sera vite bloqué malgré le diamètre de braquage de 11,2 m. Ce n’est pas une citadine non plus. L’aide au démarrage en côte sera une aide précieuse dans certains cas.
Une fois sorti de la ville, le nouveau X-Trail peut prendre ses aises. Disposant du « chassis control » qui agit comme un différentiel à glissement limité ou du contrôle actif de trajectoire, il reste tout de même un gros véhicule haut perché. Tant que le bitume reste lisse et que les virages serrés ne s’enchaînent pas trop vite aucun souci, en revanche dès que la route se fait tortueuse ou qu’elle se pare de bosse ou de « tôle ondulée » le poids du véhicule est présent. Rien de rédhibitoire non plus et le roulis est plutôt bien contenu mais les conducteurs un peu « énervés » resteront sur leur faim.
 
Un rouleur pour les familles avec bagagesC’est finalement sur autoroute ou sur voie express que le nouveau Nissan X-Trail se montre le plus à son avantage. Bien insonorisé même si cela pourrait sans doute encore être amélioré, le X-Trail est un voyageur au long cours. La grande surface vitrée du toit permet d’amener une luminosité (occultable bien entendu) bien agréable.
 Climatisation bi-zone, système audio complet et même un système connecté en option, limiteur/régulateur de vitesse, feux adaptatifs (permettant de rester en plein phare sans éblouir les véhicules venant en sens inverse), alerte de franchissement de ligne, détection d’objets dans les angles morts, etc. la panoplie d’équipements est plutôt complète pour les grands rouleurs et leurs passagers.
Côté motorisation le 1,6 l dCi de 130 chevaux permet d’évoluer sans problème sur route comme sur autoroute grâce à un couple de 320 Nm à 1 750 tr/min. Le poids (surtout en 4 roues motrices) est quand même là et le nouveau X-Trail doit composer avec une consommation importante bien qu’en baisse. Au sujet du poids justement, Nissan a enlevé 90 kg grâce à l’emploi d’aciers ultra-haute résistance (qui représentent 49 de la structure) mais également d’éléments composites (le hayon est par exemple en composite, économisant plus de 7 kg) et d’autres « astuces ». Un bel effort qui permet d’afficher des consommations à 5,3 l/100 km en cycle mixte pour la version 4×4.

En conduite réelle, la boîte 6 rapports est un peu longue et pour les relances rapides, on aura tendance à tomber un rapport. 
Cela se voit dans la consommation moyenne mais qui est au final en rapport au gabarit du nouveau X-Trail. 
Durant l’essai, il ne fut pas simple d’approcher les 6 l/100 km sur route sinueuse et ce n’est qu’à la faveur d’un trajet à 120 km/h stabilisés que l’on a pu valider la sobriété annoncée. 
Le X-Trail en 2 roues motrices boîte manuelle annonce 129 g de CO2/km et échappe donc au malus écologique. 
En boîte CVT XTronic les émissions sont de 135 g/km soit un malus de 150 euros et notre modèle d’essai quatre roues motrices et boîte manuelle est à 139 g/km soit 250 euros. Pas mal pour 1 600 kg !
Disponible en quatre roues motrices avec le 4×4-i mode, le X-Trail est évidemment capable de quitter également les sentiers battus. 
A cause d’une garde au sol de « seulement » 21 cm et des angles d’attaque et de sortie pas assez importants on ne s’aventurera pas en franchissement pur avec lui, mais il se montrera quand même à l’aise sur terrain meuble ou dans les ornières. 
A noter que l’on peut passer en pur deux roues motrices, en mode auto (qui gère alors la répartition du couple avant/arrière en fonction des conditions d’adhérence) ou en mode 4×4 verrouillé.
 
Le nouveau Nissan X-Trail est un véhicule pour ceux qui ne veulent pas faire le compromis entre les passagers et les bagages tout en voulant un style qui ne soit ni SUV pur et dur, ni monospace (il n’en a pas la modularité ou les rangements non plus). D’un style dynamique et en ligne avec la production Nissan actuelle, il fait habilement oublier un peu sa taille imposante pour se concentrer sur ses atouts, le coffre et sa silhouette de crossover rassurant. 
On atteint toutefois les limites de la motorisation, un peu légère pour un tel gabarit.
Notre modèle d’essai était un X-Trail 1.6 dCi 4WD en finition Tekna (haut de gamme). Il s’affiche à partir de 36 600 euros (+ 250 euros de malus). Le X-Trail a un prix plancher de 27 700 euros en 2RM, finition Visia.
+Equipements et finitions en hausse
Confort sur la route et capacité du coffre
Style en vogue
-Boîte un peu longue et moteur manquant de souffle
Certains éléments intérieurs en décalage avec le reste

 
Nissan X-Trail 1,6 dCi 130 4WD
Motorisation et transmission
Moteur – TypeR9M – 4 cylindres en ligne à 4 soupapes par cyl.
CarburantDiesel
Cylindrée (cm3)1598
Puissance130 ch à 4 000 trs/min
Couple320 Nm à 1 750 trs/min
Boîte de vitesse – TypeManuelle à 6 rapports
Roues motricesAll Mode 4×4-i
Performances
0 à 100 km/h (sec.)11,0
Vitesse maximale (km/h)186
Consommation (constructeur)
cycle urbain (l/100km)6,2
cycle extra-urbain (l/100km)4,7
cycle mixte (l/100km)5,3
Emissions de CO2 (mixte – g/km)139
Dimensions
Longueur (mm)4643
Largeur (mm)1820
Hauteur (mm)1695
Empattement (mm)2706
Poids (kg)1580 à 1610
Volume de coffre (l)550 (165 en 7 places)
Réservoir (l)60

Concurrents : Toyota Rav-4, Honda CR-V (en 5 places), Chevrolet Captiva, Kia Sportage évidemment, mais également Renault Grand Scenic ou autre, le X-Trail aura pléthore de concurrents tous différents. Nissan vise sur le marché français 6 000 unités par an. Seulement serait-on tenté de dire. Avec son style « de gros Qashqai » et ses 7 places, le nouveau Nissan X-Trail ne devrait pas avoir de mal à remplir ces objectifs. Ceux qui veulent un Qashqai avec plus de coffre devraient basculer vers le X-Trail.




































Illustration : T. Emme / Le Blog Auto

 

_________________
SYMPATHIE-CONFIANCE-ENERGIE-VOLONTE 


En prévision achat d'une LADA NIVA d'occasion récente fin 2017 !
Montage photos de mes vhs de 2000 a 2017
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d102841615kP473089095o2l1/présentation-23-mars-


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014 - 11:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alain66670
pilier du forum

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 2 660
Localisation: P-O 66670
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 164
Moyenne de points: 0,06

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014 - 21:29    Sujet du message: Essai nouveau Nissan X-Trail : moins SUV, plus crossover PUBLIÉ PAR THIBAUT EMME LE 27 MAI 2014 Répondre en citant

Bonsoir,
Dommage pour l'EX boite à chaussure , le nouveau à une face de Duster , rien de comparable avec (Notre) X-Trail visuellement ;
Ça reste à voir et à essayer 
A++
_________________
Cool Raoul.
Je fais ce que je veux mon neveu.


Revenir en haut
laurent78


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2014
Messages: 40
Localisation: Yvelines
Masculin
Quel xtrail: 2
Type / couleur: gris métalisé
Motorisation: 150 CV 2l DCI
Finition: LE
Kilomètrage: 50.000
Acheter neuf: oui
Point(s): 40
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 23 Juin 2014 - 16:01    Sujet du message: Essai nouveau Nissan X-Trail : moins SUV, plus crossover PUBLIÉ PAR THIBAUT EMME LE 27 MAI 2014 Répondre en citant

Salut,


Je ne suis pas séduit. Et même ennuyé. 


J'aimais bien cette ligne anguleuse, plus "esprit TT"  du X-Trail  qui se démarquait des autres.  


On tombe dans le véhicule profilé comme un rasoir électrique. Je n'aime pas trop .


La motorisation me semble faiblarde pour un véhicule qui prend de l’embonpoint.


Quant  à toute cette électronique embarquée.... J'en vois pas l'utilité .


à pluche


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:18    Sujet du message: Essai nouveau Nissan X-Trail : moins SUV, plus crossover PUBLIÉ PAR THIBAUT EMME LE 27 MAI 2014

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DES XTRAILs Index du Forum -> Le XTRAIL 3 / Les infos / Les essais etc.......... -> Les infos libre de droit! -> Essais et infos libres de droit Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com